PROGANA s’engage activement pour ses membres

Dans le courant du mois de février, les principaux acteurs du marché suisse du lait bio augmentent le prix à la production de 4 centimes. Ce prix supplémentaire doit couvrir les coûts de production plus élevés en raison des directives plus strictes.

Depuis le 1er janvier 2022, la production de lait bio est soumise à de nouvelles directives plus strictes qui renchérissent la production (100% de fourrages grossiers bio suisses, 5% maximum de concentrés et uniquement des animaux provenant d’exploitations bio). Depuis l’automne dernier, les différentes organisations de producteurs, dont Progana, ont négocié avec leurs acheteurs la mise en œuvre d’une augmentation des prix.

C’est ainsi que PROGANA a invité tous les transformateurs de lait bio de Suisse romande de renom à une table ronde début décembre à Grangeneuve. L’objectif était de leur expliquer l’impact des nouvelles directives sur les coûts de production pour les producteurs de lait bio. La rencontre a été un succès puisque tous les transformateurs invités étaient présents.

Les négociations avec les acheteurs ont été très difficiles. 4 centimes était le maximum qu’il était possible d’obtenir. Ces prix sont désormais valables à partir de février. Il s’agit peut-être d’un bon compromis suisse, mais c’est en même temps l’une des plus importantes hausses de prix jamais enregistrées. Cela ne veut pas dire qu’il ne sera pas possible d’exiger d’autres augmentations de prix à une date ultérieure.

Les prix aux producteurs augmenteront le mois prochain de 4 centimes pour le lait bio d’ensilage et de 5 centimes pour le lait bio de non-ensilage.

 

Partager cet article sur Facebook: